MITRA - Master Erasmus Mundus

Médiation Interculturelle : identités, mobilités, conflits
 

Présentation > Le consortium MITRA

Le consortium MITRA (2012-2017)

Le Master International « Médiation interculturelle : identités, mobilités, conflits » offre une formation interdisciplinaire d’excellence en 4 semestres, fédérée par des programmes de recherche communs au sein d’un consortium : Université de Lille 3 (France), KU Leuven (Belgique), University College Cork (Irlande), Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca, (Roumanie), Université de Wroclaw (Pologne), Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), Universidad Nacional Autónoma de Mexico (Mexique) et Universidade Federal do Rio de Janeiro (Brésil). Des professionnels et des institutions publiques et privées y sont associés.

Les partenaires du consortium sont tous implantés dans des territoires marqués par les déplacements humains (esclavages, guerres, colonialisme, occupations militaires, nomadisme, diasporas, mobilités économiques…) et sont de ce fait fortement concernés tant par la compréhension des formes contemporaines du phénomène que par la formation d’experts : le Brésil avec d’énormes migrations intérieures et internationales ; la zone frontière franco-belge, en pleine restructuration du fait de la reconversion de ses anciennes industries ; l’Irlande, au passé d’émigration chargé, qui se confronte aujourd’hui à une immigration massive, frappée en plein essor par la crise actuelle ; la Roumanie, historiquement marquée par la question des minorités et l’instabilité de ses frontières, se caractérise aujourd’hui par une ouverture politique et économique stimulant soudainement les déplacements ; la Pologne et son histoire singulière, marquée par les transferts de populations après la Seconde Guerre mondiale, par sa tradition de l’émigration et par sa récente posture de pays-frontière de l’Union Européenne ; le Sénégal, à la fois pôle d’attraction pour l’Afrique et les autres continents et point de départ de migrants ; le Mexique dans sa conflictuelle relation frontalière avec les États-Unis et sa situation de carrefour entre le Nord et Sud américains.

La composition du consortium favorise donc à la fois l’échange de points de vue entre entités géographiques et culturelles diverses, la construction d’une interdisciplinarité exigeante parce qu’elle repose sur la complémentarité de spécialisations fortes des équipes et l’échange de bonnes pratiques administratives. Les enseignants de MITRA ont été sélectionnés en Europe comme hors Europe pour leur expertise et implication dans des programmes de recherche labellisés par divers organismes d’évaluation

Le consortium s’est constitué sur la base de partenariats antérieurs qui ont favorisé l’intégration de MITRA. Des accords bilatéraux lient les universités du consortium depuis plusieurs décennies pour certaines d’entre elles (par exemple, K.U.Leuven, Lille, UCC et UW depuis les années 1970). Bon nombre de ces collaborations antérieures s’articulent autour de réseaux et de recherches labellisées.

 

Universités partenaires (2012-2017) :

Les universités du consortium seront désormais désignées par leur sigle : UBB (Université Babeş-Bolyial de Cluj), UCC (University College Cork), UW (University of Wroclaw), UCAD (Université Cheikh Anta Diop de Dakar), UFRJ (Universidade Federal do Rio de Janeiro), UNAM (Universidad Nacional Autónoma de México), KU Leuven (Katholieke Universiteit Leuven), Lille 3 (Université Lille 3).

 

Universités partenaires (promotion 2017-2019) :
 
- Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca (Roumanie)
- Université de Wroclaw (Pologne)
- Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) 
- Universidade Federal do Rio de Janeiro (Brésil) 
- Université de Szeged (Hongrie) 
- Université Galatasaray, Istanbul (Turquie) 
NB : la liste des universités partenaires est susceptible d'évoluer.
 
 

Partenaires associés :

Le consortium a d’emblée cherché à établir une coopération avec le monde socioéconomique à travers les membres associés ; ce qui lui a permis d’identifier les grands secteurs d’activités pour l’insertion professionnelle des étudiants :  politiques publiques ;  ressources humaines des entreprises privées ou publiques ;  organisations non gouvernementales (ONG) et associations.

Les universités du consortium ont réuni autour d’elles un réseau de membres associés particulièrement intéressés par les questions de dynamique de territoires, d’interculturalité et de développement durable qui se sont engagés à soutenir MITRA. Étant en prise avec la réalité socioprofessionnelle, leur apport renforce la tonalité professionnalisante de la formation

Liste des partenaires associés (document PDF)